Accueil / Maroc / Bijoux berbères

Bijoux berbères

L’attrait pour la culture marocaine et pour l’artisanat ancestral du Maroc est la principale raison du grand succès des bijoux berbères auprès des touristes du monde entier.

Leur fabrication s’est toujours faite selon deux techniques. La première consiste en le moulage et le découpage du bijou ; elle est répandue dans toute l’Afrique du Nord. La deuxième, la bijouterie émaillée, introduit les pierres (ambre, corail, verroterie, etc.) ; on ne la trouve que dans trois régions : A Tiznit, en grande Kabylie et enfin à Moknine et à Djerba (Tunisie).
Plus qu’un objet ornemental pour la femme, les bijoux berbères sont son seul véritable patrimoine. Elle considère les bijoux berbères comme signe de gloire et de bien être en choisissant des parures avec des couleurs vives.

L’orfèvrerie amazighe est un art-artisanat, qui sculpte le métal lui donnant des formes presque magiques aux couleurs vives. Ainsi le bijou berbère dans toute sa splendeur, sa diversité et sa force a su défier le temps.

Les bijoux berbères sont réalisés essentiellement à base d’argent et parfois en bronze. Bien souvent, ces bijoux berbères sont incrustés de pierres précieuses, gravés ou miellés, ajourés ou modelés, et ornés de dessins géométriques et de motifs floraux. Ces artisans bijoutiers travaillent avec art et minutie sur une minuscule enclume, au détour d’une ruelle. Les bijoux en argent et les bijoux sahariens portés par les nomades se trouvent plus fréquemment dans les souks de Tiznit, Tan Tan et Goulmim.

L’orfèvrerie nord-africaine, s’étant d’abord développée dans le monde rural, a principalement utilisé l’argent. A l’origine un choix économique, l’argent est devenu la caractéristique des bijoux berbères. Un bijou est souvent considéré comme petit de taille par définition. Mais les bijoux berbères se distinguent à tel point qu’ils ne rentrent pas dans cette définition. Ils sont effectivement souvent de grande taille et frôle parfois l’exagération.

D’ailleurs certaines pièces sont d’autant plus appréciées qu’elles atteignent des dimensions considérables. Par exemple les fibules (Tizêrzâi) souvent «triangulaires, ont une tête démesurément élargie» et peuvent peser plus de un kilogramme.

Bijou berbère : Tizêrzâi

 

«Les broches circulaires de Kabylie (Tabzimt) ont un très grand diamètre] et pèsent jusqu’à huit cents grammes» (Berbères aux marges de l’histoire, G. Camps).

Bijou berbère : Tabzimt

 

Les pierres dans les bijoux berbères ne viennent pas seulement pour le rehausser, mais elles en constituent parfois la pièce principale, c’est notamment le cas des pierres d’ambre (Luban) dans les colliers. Ces colliers sont d’une grande beauté : très chargés, ils recouvrent toute la poitrine. Au Maroc, ils se composent de grosses pierres d’ambre (Luban) qui leur donnent encore plus de force et de lourdeur. Ils peuvent également être constitués de clous de girofle ou de pâtes parfumées.

 

Bijou berbère : Luban

 

Les femmes amazighes se parent de la tête aux pieds. Elles portent presque toujours les bijoux par paires. Ainsi la démesure n’est pas seulement dans la dimension mais également dans la quantité. On le remarque chez la jeune mariée, dont le trousseau peut renfermer jusqu’à plusieurs coffres de bijoux.

A la quantité s’ajoute la diversité. Il est vrai qu’il existe plusieurs sortes d’accessoires. Les boucles d’oreilles, que l’on retrouve dans toutes les civilisations, ont une grande importance chez les Imazighen.

La femme les porte à différents niveaux de l’oreille, d’où les différents types : Douah, Boukanat, Tixrsin

Bijou berbère : Douah, Boukanat, Tixrsin

 

Les bracelets se portent toujours par paires. Ce sont soit des simples anneaux d’argent (Abzg), soit des anneaux plus larges, incrustés de pierres et se fermant par une chaînette (Tanbailt).

 

Bijou berbère : Abzg

 

 

 

A propos Sophie

Passionnée par le Maroc, je vous passe en revue les soins orientaux, la décoration artisanale marocaine et aussi les endroit à ne surtout pas rater si vous devez voyager au Maroc. Je gère également une boutique en ligne d'huile d'argan et de soins à base de cette huile : www.tanargan.com

Voir aussi

artisanat poterie marocaine

L’artisanat marocain, du producteur au revendeur

Aucun doute, l’artisanat marocain a de beaux jours devant lui. Il séduit non seulement les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *