Accueil / Maroc / Comment préparer le thé marocain

Comment préparer le thé marocain

Le thé marocain, un signe d’hospitalité

Un bon thé marocain

Un bon thé marocain !

Une boisson hospitalière, un excellent digestif et désaltérant, un honneur pour celui qui le prépare, vous l’aurez bien compris, il s’agit du thé marocain. Forcément, on pense automatiquement au splendide objet de déco :  l’incontournable service à thé marocain.

Le thé s’est répandu à travers tout le Maroc. Que se soit au Nord comme au Sahara dans le sud du Maroc, le thé est omniprésent, aussi bien chez le plus pauvre que le plus riche. Même le plus isolé des nomades a toujours de quoi faire un bon thé marocain ! Plus étonnant encore, le thé est historiquement récent, puisqu’il a été introduit au 19ème siècle. Rapidement adopté, on peut dire aujourd’hui que le thé marocain est la boisson nationale du Maroc, surtout dans les contrées lointaines.

Cette boisson peut être dégustée à longueur de journée, le matin, l’après-midi comme le soir. Les marocains sont habitués à le préparer au minimum 3 fois par jour. Ils ont personnalisé sa préparation et ont créé le thé à la menthe qui se consomme de préférence en été, en raison de l’effet rafraîchissant de cette plante. Ainsi que le thé à l’absinthe, privilégié en hiver en raison de ses vertus pour réchauffer le corps, ou au thym, pour ses vertus contre le rhume. Selon les régions et les saisons, d’autres aromates peuvent être utilisés comme les fleurs d’oranger au printemps, de la verveine en été (idéal en fin de soirée pour l’effet apaisant de la verveine) , de la lavande ou de l’anis à Essaouira, ou encore même du Safran à Taliouine au sud (=> Voir notre article  » thé au safran marocain »). A noter qu’au Sahara le thé est souvent bu pure, sans ajout de plantes, bien foncé avec un goût d’amertume, et surtout …. beaucoup de mousse !

Comment préparer un bon thé marocain ?

La préparation du thé marocain est un art, rares sont ceux qui y excellent. Un thé marocain réussi doit former à la surface du liquide une mousse, nommée « le turban ». Si cette mousse reste seule au fond du verre vide, alors on peut dire que le thé est excellent ! Aussi, le secret d’un thé réussi est la qualité des graines utilisées.

La recette est simple et nécessite peu de choses :

–          de l’eau

–          du sucre, de préférence en pain

–          des graines de thé

–          de la menthe ou autre aromate (facultatif)

–          une théière

Faire bouillir de l’eau.

Verser une à deux cuillères à soupe (selon la taille de votre théière) de graines de thé. Ajouter l’équivalent d’un grand verre d’eau dans la théière par dessus les graines. Laissez infuser quelques minutes puis jetez l’eau (juste l’eau pas les graines !!).

Versez ensuite de l’eau chaude dans la théière afin de la remplir puis remettez sur le gaz à feu moyen. Les graines vont remontées à la surface, cela signifie que le thé est prêt. Ajoutez la menthe (2 branches de menthe fraîche, ou plus si vous aimez beaucoup la menthe) ou autre plante. Pour finir, ajouter le sucre, en moyenne une quinzaine, mais tout dépends de votre théière. Pour mélanger, la cuillère est à prescrire. Il vous faudra versez le thé dans des verres, sans oublier de bien monter la théière afin de créer une bonne mousse, puis de remettre ce thé versé dans la théière et renouvelé l’opération au minimum deux fois. Oui, oui, le thé marocain c’est tout un art !!!

D’ailleurs, lors d’une invitation, l’accueil se fait toujours autour d’un verre de thé, élément indispensable symbolisant la réception d’un invité. L’hospitalité est sacrée pour les marocains. Donc ne refusez pas cette invitation à boire un bon thé marocain, sous peine d’être pris pour une insulte.

 

Source photo

A propos Sophie

Passionnée par le Maroc, je vous passe en revue les soins orientaux, la décoration artisanale marocaine et aussi les endroit à ne surtout pas rater si vous devez voyager au Maroc. Je gère également une boutique en ligne d'huile d'argan et de soins à base de cette huile : www.tanargan.com

Voir aussi

artisanat poterie marocaine

L’artisanat marocain, du producteur au revendeur

Aucun doute, l’artisanat marocain a de beaux jours devant lui. Il séduit non seulement les …

One comment

  1. C’est en effet tout un art, mais qu’est ce que c’est bon! Et un moment chaleureux a passer egalement.
    Merci pour ce beau voyage que tu nous offres a chaque nouveau billet. Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *